Dossier : Pierres vivantes

Nous vivons dans une société marquée par la rupture des transmissions. La foi et les éléments de culture qu’elle comporte ne se transmettent plus nécessairement d’une génération à l’autre. Dans la société où nous sommes, on ne naît plus catholique, on le devient. Ceux qui aujourd’hui font le choix d’être catholiques, se déterminent par rapport à Quelqu’un, à une Espérance, à une Parole, à un Contenu.
Pour la plupart de nos contemporains, la sécularisation de notre culture se marque particulièrement par le fait que des monuments, des fêtes, des mots ont perdu leur signification chrétienne.
C’est dans cette atmosphère, dans cet environnement culturel, où les mots n’ont plus leur sens initial, où les symboles ne recouvrent plus la même réalité voire ne sont pas compris, que nous avons à vivre et à célébrer notre foi…

Un dossier paru dans le Pastoralia de septembre 2016.


Pour plus d’informations :
Pastoralia
Vicariat de Bruxelles
14, rue de la Linière à 1060 Bruxelles
02/533.29.36 (lu, ma, je, ve de 09h à 13h)
pastoralia.archeveche@catho.kerknet.be